X

get('text_top_button', JText::_('DEFAULT_GOTO_TOP_TEXT'))*/?>
get('text_bottom_button', JText::_('DEFAULT_GOTO_BOTTOM'))*/?>

logo home

 

Le Mal de Dos n'est pas une fatalité !

Bien au contraire, c'est un signal que corps vous envoie afin de prendre meilleur soin de vous !

 mal de dos

 

 

Le mal de dos, le "mal du siècle" ?

Aujourd'hui, près d'1 personne sur 2 souffre de douleurs du dos. Et si l'on commençait à se poser les bonnes questions ? On essaierait très certainement d'analyser les changements de notre société qui ont conduit à ce phénomène, non ? Plus de sédentarité, une consommation alimentaire plus importante et plus riche qui n'est plus forcément en rapport avec l'activité professionnelle exercée ? Ou tout bonnement notre mode vie global ?

Il est vrai que nous passons de plus en temps dans les transports, assis derrière un bureau ou avachis sur le canapé. De ce fait, notre colonne vertébrale ne subit pas les mêmes stress qu'il y a 50 ans. Malgré les recommandations et nos bonnes résolutions à pratiquer une activité physique régulière, cela reste compliqué au quotidien. Cependant, lorsque l'on prend de l'âge ou que l'on est touché par un accident ou des sciatiques, lombalgies, "tour de rein", ou encore torticolis à repetition, on se retrouve obligé de remettre notre mode vie en question ! 

 

Pour la petite histoire...

C'est ce qui m'est arrivée vers l'âge de 22 ans lorsque, après un été passé à travailler en tant que saisonnière dans une base de canoe-kayak, je me suis retrouvée bloquée au niveau des trapèzes et de la nuque. S'en sont suivies des piqûres anti-douleurs et de la réeducation avec un kinésithérapeute. Malgré ma bonne volonté et les exercices de remusculation prescrits, ma vie "normale" d'étudiante a repris ainsi que mes mauvaises habitudes : postures, manque d'activités physiques régulières. C'est lorsque j'ai commencé ma vie professionnelle dans un travail de bureau que le problème s'est subtilement représenté à moi. J'ai appris par la suite que tant que l'on n'a pas réglé sa problématique A LA RACINE, elle va resurgir par n'importe quel moyen, physique ou psychologique.

A ce moment-là, les médecins arguaient de l'excédent de stress dans ma vie quotidienne qui etait vraisemblablement à l'origine des ces torticolis à répétition. Je suis alors passée à la vitesse supérieure avec l'aide d'un ostéopathe qui m'a diagnostiqué un bassin de travers et prescrit des semelles orthopédiques à réaliser par un posturologue (pas facile quand on doit être en talons toute la journée !). La qualité de mon sommeil étant entachée, je suis donc passée à regrets aux médicaments anti-douleurs. Ceux qui rendent addicts. Pour aller travailler tous les matins et être efficace, c'était la seule solution rapide que je croyais avoir sous la main. C'est seulement lorsque je suis tombée enceinte pour la première fois et que je n'avais donc plus droit à ces traitements lourds que je me suis posée les bonnes questions. Enfin que j'ai commencé à me les poser.

Beaucoup de prises de conscience s'en sont suivies. 

 

Pourquoi ces douleurs et blocages revenaient de façon incessante alors que

  1. je m'alimentais correctement ? 
  2. je n'étais pas en surpoids ? 
  3. je pratiquais un sport régulièrement (j'allais travailler en vélo 5 km aller, 5 km retour  ?) ?
  4. Pourquoi ? 

Ayant une sciatique à bascule depuis le tout premier mois de grossesse (jusqu'au 3 ans de mon premier enfant) , je me suis alors mise à essayer de suivre les conseils de mon ostéopathe, des étirements et à corriger ma posture aussi souvent que possible. Des étirements au réveil, au bureau, au coucher associés à la pratique d'un sport ADAPTÉ.

Ici j'ai abandonné de vouloir pratiquer la danse africaine après un accouchement, c'était illusoire ! Faire du running lorsqu'on a des faiblesses au niveau cervical et un bassin déséquilibré pas très intelligent ! J'ai donc décidé de pratiquer la natation, et ai du apprendre le dos crawlé. En effet, les nages sur le ventre amplifient la cambrure naturelle des reins et est fortement déconseillée en cas de lombalgies (à moins de pratiquer la brasse coulée). 

 

Au bout d'une année de natation, à raison de 2 fois par semaine, j'ai enfin pu constater que mon dos s'était remusclé. J'avais éradiqué la plupart de ces douleurs. 

Sauf que, une fois que l'on ne souffre plus, on oublie vite ses bonnes habitudes d'hygiène de vie... J'ai donc diminué mes séances de natation et laissé les étirements à ma grand-mère !

 

Il aura fallu que je glisse malencontreusement sur les marches d'un escalier RER et me fracture le sacrum pour me rappeler à l'ordre ?.

8 semaines d'immobilisation et l'impossibilité totale de me mouvoir sans une atroce souffrance auront enfin eu raison de ma "flemme" à réellement prendre soin de mon dos et de mon corps. Outre mon abonnement chez les kiné et l'osteo, j'ai dû réellement mettre en place un programme de remise en forme globlale et durable, que je pourrais/devais pratiquer toute ma vie durant.

 

Aujourd'hui, diagnostiquée fibromyalgique "sévère", aucune journée ne débute sans que je me sois étirée comme un chat, détendu les bassin en mode ula-hoop et pour les jours où j'ai plus de temps, je fais la posture de yoga "chat-vache" et quelques mouvements de qi gong. C'est le minimum syndical que je m'accorde !

C'est la solution la plus naturelle et la plus efficace que j'ai trouvé afin de soulager mon corps douloureux aujourd'hui.

 

yoga posture chatvache

 

 Mon "Plan Orsec" en cas de crises

En cas de tour de rein, de début de sciatique, ou de crise d'endométriose, je sors tout de suite l'artillerie lourde et m'offre une séance d'au moins 20 min d'étirements du bassin, du psoas, des lombaires, conjuguée à quelques postures de yoga restauratif afin de délier tous mes muscles et de leur donner de la longueur et de la place pour s'exprimer.

Je peux dire qu'en 30 ans, j'ai appris des exercices très efficaces grâce à mes longues séances de réeducation par les kiné et ostéopathes. J'ai également eu la chance de participer à quelques stages par des spécialistes du périnée et de l'émotionnel (Effea Aguilera), ou séances de yoga (Jessica Roy, Yoga pour la Fibromyalgie), puis auprès de différents thérapeutes qui m'ont pris en charge. J'ai également pas mal fouillé sur You Tube afin de m'élaborer différents programmes selon l'endroit douloureux et d'adapter ces postures selon mon état douloureux ! 

 

Quelques pistes : 

Que vous ayez décidé d'adopter une alimentation saine ou de vous mettre au sport, sachez qu'il existe des solutions pour enrayer ces douleurs et raideurs qui vous envahissent au quotidien !

 

Avant de vous démoraliser au sujet de vos douleurs chroniques, faites le point sur les éléments suivants :

  1. Avez-vous une activité physique suffisante par rapport à votre apport journalier en calories ? Avez-vous une activité physique qui permette à votre corps de stimuler l'endorphine, l'hormone du plaisir et formidable anti-stress naturel ?
  2. Etes-vous en surpoids, auquel cas avez-vous réellement et sincèrement tenté d'améliorer votre régime alimentaire sur le long terme ?
  3. Avez-vous essayé le régime anti-inflammatoire (diminuer voire stopper si votre santé le permet les laitages et les viandes rouges) ?
  4. Prenez-vous réellement soin de vous et de votre dos, la base structurelle de notre corps ?
  5. Etes-vous aller consulter un médecin, rhumatologue, kinésithérapeute ou ostéopathe afin de soulager vos douleurs de la façon la plus naturelle et respectueuse de votre corps possible ?

 

 Si vous souhaitez en savoir plus sur mes petits secrets pour mieux vivre avec des douleurs chroniques, c'est par ici.

Si vous êtes attiré(e)s par vous mettre au STRETCHING mais ne savez pas par où commencer, j'organise des ateliers STRETCHING & RELAXATION DU DOS sur Clamart en comité restreint dans un cadre bienveillant et tout en douceur. Pour être tenu(e) informé(e) de tous les évenements et ateliers organisés et recevoir la Newsletter Santé-Beauté, n'hésitez pas à vous inscrire !

 Vous trouverez ici le blog super intéressant de mon ostéopathe, https://blog.cfpco.fr/index.php/author/laurent-fabre/


Enfin, je ne suis pas médecin, j'étudie seulement mon corps (et la Naturopathie!), et en ce sens, il est important de noter que tout ce que je vous présente ici n'est que la somme de mes expériences et de mes conclusions en tant que personne atteinte de 2 maladies auto-immunes. En aucun cas, mes conseils ne sauraient remplacer une consultation chez votre médecin traitant.

 

 

Atelier relaxation stretching du dos

 

 

Restons connecté(e)s ! Abonnez-vous à ma newsletter, ainsi qu’à mon Instagram @cabinetenergessence, pour être informé(e)s des événements à venir (Ateliers Qi Gong, Bien-Etre, Douleurs de Dos, & Auto massages et yoga du visage) et recevoir des conseils en Beauté & Santé Naturelles !

Le "Ko" (ancien) "Bi" (beauté) "Do" (voie) : le ma...
Le B.A.B.A. du GuaSha - Tout ce que vous avez touj...

Sur le même sujet:

 

By accepting you will be accessing a service provided by a third-party external to https://cabinet-energessence.com/

RECEVEZ MES ASTUCES BEAUTÉ & SANTÉ

logo home

 

 49 Avenue Jean Jaurès

 92140 Clamart,  France


Paris 14e

Métro Denfert